Palmarès - Shelby - Records - Courses au Japon - Toyota en compétition - Toyota 7

Shelby-American Racing (SCCA)

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Historique

Ce nom est bien connu des passionnés de voitures mais il est souvent associé à Ford. On pense plus spécialement à l’AC Cobra et à la Mustang.

Né le 11 janvier 1923 dans le Texas, Carroll Shelby commence à marquer l’histoire de l’automobile dans les années 50. Il s’initie au dragster et participe à des compétitions sur route au volant d’une MG TC. Dès 1952 il se fait vite connaître en gagnant la plupart des courses auquel il participe. Cela le conduit à piloter des Aston Martin, Ferrari, Austin Healey et autre Maserati.

En 1954, il bat un record de vitesse sur le lac salé de Bonneville en Austin Healey. Copilote avec Ray Salvadori d’une Aston Martin DBR1/300, il remporte les 24 Heures du Mans en 1959.

Excellent pilote, il doit cependant renoncer à courir pour des raisons de santé. C’est alors qu’il se dirige vers une autre voie, il ouvre une école de pilotage. Mais il a un rêve, concevoir sa propre voiture de sport.

Ac Cobra 427

En 1962, Il est celui qui marie le châssis de l’AC Ace anglaise avec un moteur V8 Ford 4.2 l de 264 ch pour créer la Cobra. Le rêve est réalisé, c’est la voiture la plus rapide de son époque et encore aujourd’hui elle suscite un certain enthousiasme auprès des amateurs. C’est une voiture légendaire qui a été copiée et dupliquée à mainte reprise. La Cobra 427 est équipée d’un moteur de 7 l. et est plus rapide que la Chevrolet Corvette Stingray.

Cela ne suffit pas à Shelby, il construit alors la Cobra Daytona. C'est Pete Brock qui conçoit la voiture sur la base du châssis de la Cobra modifié et toujours avec un V8 Ford, il fait faire la carrosserie en Italie. Cette fois il peut réellement rivaliser les Ferrari GTO.

Shelby Cobra Daytona 1964

En 1964, Ford crée la Mustang pour concurrencer la Chevrolet Corvette.

Ford Mustang GT-350

Pour s'assurer une image sportive, Ford demande à Shelby de fabriquer des GT-350 (V8 4.7 l et 306 ch) et de les faire courir. Le succès est immédiat et de 1965 à 1970 une variété de Mustang Shelby voit le jour. En 1967, la GT-500 obtient un V8 de 7.2 l et une puissance de 400 ch.

Une Ford GT40 devant le camion Shelby

«Shelby Racing» participe également aux victoires de la Ford GT40 aux 24 Heures du Mans en 1966 et 1967.

Lorsque Toyota sort la 2000GT, les Japonais veulent conquérir le marché américain sur un domaine complètement nouveau pour eux, la voiture de sport.

Pour cela il leur faut quelqu’un qui puisse faire courir la voiture sur les circuits américains et obtenir de bons résultats. Ils contactent premièrement Pete Brock, le premier employé de Shelby pour qui il a conçu la Cobra Daytona, qui depuis a quitté Shelby pour se mettre à son compte. Brock fait courrir des Hino sur sol américain sous la banière du team Samourai, il est tout désigné pour faire valoir Toyota en compétition. Il signe le contrat.

Mais Shelby, qui vient de perdre son alliance avec Ford, est devenu concessionnaire Toyota. Il entend parler du deal et voit là une affaire intéressante.

Carroll Shelby au Japon

Il part à Tokyo et convainc Toyota de lui livrer les 2000GT. Peu après, il reçoit 3 modèles avec conduite à droite. Toyota se dit que si ça a marché avec la Mustang, ça pourrait bien se renouveler avec la 2000GT!

Dépité, Pete Brock s’en est allé voir Nissan et quelques années plus tard on le retrouvera sur la Datsun 240Z, mais c’est une autre histoire.

Aux mains de Scooter Patrick et de Dave Jordan, les 2000GT courent la saison 1968 en classe C-Production à la SCCA (classe "voiture de production" du Sport Car Club of America). Les concurrentes les plus sérieuses sont les Porsche 911S et les Triumph TR250.

Shelby est impressionné par le potentiel de la 2000GT. Malgré sa puissance inférieure à la Porsche, elle gagne plusieurs courses. Le résultat de la saison 68 est excellent puisque Toyota finit en deuxième place derrière Porsche.

Malheureusement l’aventure s’arrête là, les ventes de la voiture ne vont pas fort et Toyota décide de ne pas renouveler l’année suivante. La marque japonaise préférant concentrer ses efforts sur la nouvelle Toyota 7 développée pour les courses CanAm.

Plus tard, en 1991, après une transplantation du cœur, Carroll Shelby ouvre la course des 500 Indianapolis au volant d’une Dodge Viper.

Shelby Series 1

En 1998, « Shelby American Inc » produit des répliques de la Cobra ainsi qu’un nouveau roadster sportif, la Series 1, équipée d’un V8 de 320 ch.

Shelby Cobra 2004

Un prototype d'une nouvelle génération de Cobra est dévoilé en 2004.

Shelby GR-1

La même année est présenté cet impressionnant prototype d'une descendante de la Cobra Daytona. La mécanique est fidèle à Ford, un V10 6.4 l. placé à l'avant et développant 605 ch pour un couple de 21 Nm à 5500 t/min. La structure est dérivée de la Ford GT tandis que la ligne est signée George Saridakis.

Caroll s'éteint le 11 mai 2012 à l'age de 89 ans.

Pour en savoir plus sur Carroll Shelby et Shelby American Inc.

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Plan du site - Contact