Palmarès - Shelby - Records - Courses au Japon - Toyota en compétition - Toyota 7

Champ Car World Series (CART et OWRS)

Toyota Eagle MkV, 1996

Le Championship Auto Racing Teams (CART), est né en 1979 aux USA de l'effort de Dan Gurney de créer une association capable d'organiser des compétitions sur tout le terrain national qui intéressent les sponsors et les télévisions. En s'inspirant de la Formule 1, il crée un Championnat de monoplace américain.

La fameuse course des 500 Miles d'Indianapolis (Indy 500) est incluse dans le calendrier CART dès 1983. On appelle communément les monoplaces de ce championnat les Indy Cars. Cette série a un grand succès et va même titiller la F1 en organisant des courses en Australie, Asie et Europe. Alors que jusqu'à présent les pilotes étaient en grande majorité originaires des Etats­Unis, des pilotes étrangers venant de la F1 se mettent à dominer le championnat.

Mais en 1996, les organisateurs de l'Indy 500 créent leur propre Championnat (IRL) en concurrence directe du CART qui devient le CART FedEx. Ce dernier garde sa popularité jusqu'en 2000 puis voit progressivement les teams partir vers l'IRL. Il fait faillite en 2003 mais est racheté par un trio de propriétaires d'écuries.

Ils nomment leur organisation Open Wheel Racing Series (OWRS) et relancent le championnat Champ Car dès 2004. Son nom change encore pour Champ Car World Series (CCWS) avant que les difficultés financières n'aboutissent, en 2008, à l'intégration de ce qu'il en reste à l'IRL.

Toyota Eagle 987, 1998

Les voitures sont des monoplaces à moteur V8 semblables aux Formule 1 mais en plus puissantes, les moteurs fonctionnant au méthanol. La diversité des circuits est aussi plus grande; circuits de Formule 1, circuits en ville et anneaux de vitesse sont au programme.

Revenons en 1994. A cette époque le CART est en pleine forme et brasse beaucoup de dollars. Les courses sont de vrais shows à l'américaine, retransmis sur les télévisions nationales. La popularité des pilotes est au moins aussi grande qu'en F1 et surtout, ils peuvent gagner bien plus d'argent.

Toyota Eagle 997, 1999

La plupart des voitures utilisent des châssis de marque Reynard ou Lola. Dan Gurney, devenu patron de All American Racers (AAR), et qui s'est illustré en Championnat IMSA avec Toyota entre 1987 et 1993, aimerait revenir en CART après 10 ans d'abscence.

Il pense pouvoir casser ce monopole en construisant des monoplaces Eagle motorisées par Toyota. Ce dernier soutient Gurney et aprouve le programme en 1994. C'est en 1996 qu'une première voiture est dévoilée, la Toyota Eagle MkV. Les résultats tardent à venir.

En 1998, la Toyota Eagle 987 est équipée du moteur Toyota RV8D Turbo DOHC V8 développant 800 ch à 14'600 t/min construit par TRD. La voiture ne pèse que 702 kg. La 997 suit en 1999.

AAR et Arciero Wells, Reynard-Toyota 981

Parallèlement à AAR et ses châssis maison, le team Arciero Wells est également en partenariat avec Toyota pour l'utilisation de plateformes Reynard. La gestation est longue et le team n'a remporté aucune course jusqu'à présent.

Au vu des résultats plutôt médiocres, Toyota change de politique pour 1998 en terminant ces collaborations particulières avec ces deux teams.

A présent, Toyota devient motoriste pour qui veut bien de sa mécanique. AAR fera encore courir des Reynard-Toyota en 1998 puis disparaît. Ce sont 17 années de collaboration entre Gurney et Toyota qui s'achèvent.

Cristiano Da Matta (Arciero Wells) 1999

Le pilote brésilien Cristiano Da Matta fait ses débuts en CART chez Arciero Wells en 1999. Il finit 18e au classement alors que Juan Pablo Montoya gagne son quatrième Championnat consécutif.

Première victoire à Chicago 2000

Le team devient PPI Motorsport en 2000 et Da Matta remporte la course de Chicago. Montoya courre pour Chip Ganassi et son sponsor Team Target qui est présent en CART depuis 1988. Il pilote une Lola à moteur Toyota RV8E et gagne trois courses du Championnat.

Juan Pablo Montoya en 2001

En 2001 PPI Motorsport, qui était également présent en Toyota Atlantic et en Off-Road, cesse son contrat avec Toyota et se focalise sur les courses NASCAR. Da Matta change de team pour Newman-Haas qui utilise des Lola-Toyota. Il gagne 5 podiums qui lui confèrent la 5e place au classement général.

Kenny Brack à Mexico City 2002 

Un autre brésilien, Bruno Junqueira, fait partie de l'équipe de Chip Ganassi sur Lola-Toyota. Il remporte la course du Wisconsin.

Da Matta sur Lola-Toyota Newman-Haas, 2002  

En 2002, c'est Cristiano Da Matta (Newman-Haas) qui remporte 7 des 19 courses de la saison et est sacré Champion des Conducteurs, faisant de Toyota le Champion des Constructeurs (Honda était tenant du titre depuis 6 ans).

Bruno Junqueira est deuxième.
Le Suédois Kenny Brack s'impose sur le dernier circuit de la saison, à Mexico, avec une Lola-Toyota du team Chip Ganassi.

moteurs Toyota RV8E et RV8F

Le moteur Toyota RV8F utilisé depuis 2002 est un V8 turbo capable de fournir 900 ch à 11'000 t/min. Ces moteurs fonctionnent au méthanol. La vitesse de pointe est de l'ordre de 386 km/h.

En 2003, Toyota laisse tomber le CART qui est aux abois pour l'Indy Car en collaboration avec Chip Ganassi et surtout sur son programme de Formule 1, dont Cristiano Da Matta devient l'un des pilotes.

Malgré un essai de Honda pour la fourniture de moteurs, depuis la saison 2004, c'est Ford qui a l'exclusivité de la motorisation.

Tout sur le Championnat Champ Car en fran├žais: champcart.com

Page d'accueil - Plan du site - Contact