Le film - La voiture - Réalisation des 2000GT spider - Les gadgets - Le tournage du film
Présentation à la presse - Scènes du film - Le mystère des spiders - Les répliques


 

Le mystère des spiders

 

 

Deux jumelles

Officiellement, deux spiders identiques ont été construits par Toyota pour le film. L'histoire de ces deux voitures est loin d'être claire. Il est difficile de retracer les parcours de ces autos, faute de documentation précise et de numérotation de châssis. Personne n'est en mesure de pouvoir confirmer avec certitude ce que chacune est devenue.

Il circule plusieurs théories concernant leur histoire. J’ai essayé de synthétiser les différents commentaires trouvés dans des articles et de corroborer les faits avec les documents photographiques que je possède.

Les deux spiders originaux réunis en 2017


Voiture 1

Il est à peu près certain que la voiture qui a servi au tournage au Japon, et qui a reçu les gadgets de Sony est celle qui est présentée à la presse dans le parc de Shinagawa en été et au salon de Tokyo en octobre 1966. Je vais l'appeler la voiture 1.

Les jumelles ne sont pas si identiques que ça. Il existe des différences entre les deux voitures, des petits détails qu’il est important d’identifier si l’on veut essayer de suivre leur parcours sur les 50 années qui suivent. Fort heureusement, la voiture 1 a été abondamment photographiée lors de sa présentation officielle.

Présentation officielle du spider,
Shinagawa 1966

Elle contient les gadgets de Sony que les gens de la production anglaise ont fait monter pour le tournage au Japon. Ils sont visibles dans le film comme on l'a vu précédemment. Un enregistreur vidéo placé dans le vide-poche est caché par une porte plate et noire. Le volant a des branches ajourées. Des barres supportant les pare-soleils sont fixées dans le haut du cadre de parebrise. Il y a un rétroviseur. Le faux cache capote comporte cinq coutures en son milieu.

Le document ci-contre est extrait d’une revue sur le cinéma. Les photos ont visiblement été prises lors de la présentation officielle. On peut retrouver tous les détails caractéristiques de la voiture 1.

De plus, on constate que cette voiture est équipée d’un cache soupapes particulier. Il correspond au modèle monté dans les premiers prototypes, avec l'inscription "TOYOTA GT". Un identique est visible dans le numéro de Car de février 1966.

Après la fin du tournage au Japon, elle est exposée au salon de Tokyo fin octobre 1966. Une photo prise d'en-haut montre une toile recouvrant la partie arrière du cockpit, comme pour cacher l'absence du panneau contenant les gadgets de Sony.

Effectivement, la voiture 2 se trouve à Pinewood et les appareils y ont certainement été expédiés.

Salon de Tokyo 1966

Fin 1966, voiture 1 serait envoyée aux Etats-Unis pour faire le tour des concessionnaires et des salons à travers l'Amérique du Nord, et cela durant toute l'année 1967.

Etrangement, je ne trouve aucune photo de cette période sur le continent américain.

Le premier spider est envoyé aux USA
à la fin novembre 1966

Elle apparaît à l’exposition universelle HemisFair de San Antonio entre avril et octobre 1968.

Exposition HemisFair, San Antonio 1968


Voiture 2

La voiture 2 est directement expédiée à Londres. Probablement acheminée aux studios de Pinewood, où la production EON tient son quartier général. Elle est prévue pour les scènes en studio qui débuteront l'année suivante.

Une rumeur veut que la voiture 2 soit un véhicule de réserve au cas où il arriverait quelque chose à la première durant le tournage. Elle serait restée au Japon tout l'été et envoyée à Londres par la suite. Cette théorie est possible mais rien ne vient la confirmer.

La photo de l'embarquement dans l'avion est publiée dans Motor Age paru le 1er octobre. C'est donc au plus tard en septembre qu'elle a rejoint l'Angleterre, de ce fait, il est impossible que ce soit la voiture 1 qui se trouve au salon de Tokyo fin octobre.

Du Royaume-Uni elle parcourt l'Europe où elle se montre dans les salons. Tout d'abord à Bruxelles au Racing Show en décembre et au salon de la même ville en janvier 1967. On la voit à Amsterdam en février et à Genève au mois de mars.

Cette voiture n’est pas équipée de rétroviseur ni de barres pour les pare-soleils. C’est sur les photos prises dans les salons européens que l’on s’aperçoit que le volant est différent de la voiture 1. Il comporte 7 points métalliques sur le pourtour en bois.

Le deuxième spider est envoyé à Londres
entre juin et septembre 1966

Salon de Genève, mars 1967

Elle a souffert du transport, à Bruxelles les journalistes notent que le capot moteur ferme mal. C'est aussi le cas à Genève. Les essuie-glaces n'ont plus l'air de fonctionner.

Les gadgets de Sony sont arrivés en fin d'année 66 et ont été installés dans cette voiture, on voit l’enregistreur vidéo dans le vide-poche au salon de Bruxelles. A Genève, il est remplacé par quelque chose d’autre, puis il n'y a plus rien, juste un trou. La petite porte qui ferme l'espace n'existe pas.

Ici l'enregistreur vidéo a disparu

Quant au panneau arrière contenant la TV et la radio, il a été retiré et remplacé par d'autres appareils. Un autre enregistreur à bande magnétique Sony TC-905 avec son amplificateur ont pris place. Un téléviseur Sony 203 complet est posé sur l'autoradio Sony 7F-73.

On peut en déduire que les gadgets originaux de Sony ont été transportés à Pinewood entre janvier et mars 1967, afin d'être montés dans la "fausse" voiture qui a servi pour les scènes en studio.

Toujours à Genève, les gadgets à l'arrière
ne sont pas les originaux du film

La voiture exposée à Bruxelles, Amsterdam et Genève a une particularité unique. Les plexis des phares antibrouillard sont floutés sur la partie inférieure. Je n’ai vu ça nulle part ailleurs et je n'ai aucune explication à ce sujet.

Les phares vus à Bruxelles, Amsterdam et Genève

La voiture 2 est photographiée par Tom Northey à Pinewood pour le magazine Car de juillet 1967. On peut distinguer que les gadgets sont présents dans l'auto et que le cache soupape est du type standard de série.

Il n'est pas précisé à quelle date Northey a pris les photos, mais certainement entre décembre 1966 et mars 1967, avant le salon de Genève.

Malgré cela, on a vu qu'elle n’est pas utilisée pour le tournage, pour une raison que j'ignore. Aprés ce séjour en Angleterre, voiture 2 disparaît pendant quelque années.

A la fin des années 90, lorsque Peter Nelsen fabrique une réplique du spider pour son Bond Museum, un membre de la production EON lui offre le fameux panneau arrière contenant les gadgets Sony pour sa voiture. C'est donc la preuve qu'il était bien resté à Londres et n'a pas suivi la Bond car.

La voiture 2 photographiée à Pinewood

C’est ici que ça se complique. On perd de vue les voitures. La confusion règne pendant des décennies pour essayer de retrouver la destinée de chaque spider.

 


Du flou à Francfort

Une 2000GT spider parade à Francfort et au circuit du Nürburgring avec l'actrice Karin Dor pour la première du film en Allemagne en septembre 1967. Ca doit logiquement être la voiture 2 qui se trouve en Europe.

Sur le capot moteur est inscrit "James Bond Toyota 2000 GT mit BOAC 15250 km von Tokyo nach Frankfurt", ce qui signifie qu'elle est venue directement du Japon en Allemagne. A cette époque la voiture 1 se trouve en Amérique du Nord pour la sortie officielle du James Bond qui a eu lieu en juin, elle sera à San Antonio en 1968.

La voiture 2 n'a plus été vue depuis avril environ. Serait-elle retournée au Japon pour revenir en Europe en septembre ?

Cet épisode reste difficile à éclaircir mail il n'est pas très important pour la suite.

Le spider en Allemagne en septembre 1967


Fuji Pace car

Le 26 juillet 1970, un spider gris est vu sur le circuit de Fuji. C'est la Pace car des 1000 km du All Japan Fuji. Elle porte le logo du Fuji International Speedway (FISCO) sur le capot.

La légende dit qu'elle aurait été accidentée et, n'étant qu'un prototype sans immatriculation, aurait été jetée à la ferraille après la compétition.

Selon le livre Toyota 2000GT/Sports 800, c'est la voiture 1 qui n'aurait jamais quitté le Japon, hypothèse reprise par Car Magazine en 2010. Cela est peu crédible bien qu'elle ait un rétroviseur, signe distinctif de la voiture 1.

Plus vraisemblablement, c’est le spider européen (voiture 2) revenu au Japon et repeint, en accord avec l’article du magazine Classic & Sportscar de 1989.

Pace car à Fuji en juillet 1970


Trouvaille à Hawaï

En 1977, Toyota apprend qu'un spider survivant se trouve chez SERVCO à Hawaï. C'est l'agitation dans les bureaux de Nagoya.

SERVCO Pacific Inc. est concessionnaire Toyota depuis 1958 à Honolulu. Dans les années 70, pas moins de trois 2000GT étaient au garage. Un coupé blanc, un autre jaune et l’une des deux voitures de James Bond qui sert de véhicule publicitaire.

Dès lors les spéculations fleurissent de toute part. C'est la voiture 2 qui, après son séjour en Europe aurait vécu dans une collection privée et se serait retrouvée par la suite à Hawaï.

Selon Car Magazine (2010), la voiture 2 a quitté l'Europe pour faire une tournée mondiale de promotion chez les concessionnaires pour finir chez SERVCO.

Lorsque les gens de Toyota se rendent à Honolulu pour examiner l'auto au tout début de l'année 1977, elle est bleue avec le nom de l'entreprise sur le capot moteur et l'inscription "Used by 007 in: You Only Live Twice" sur le coffre.

D'après le livre Toyota 2000GT/Sports 800, le propriétaire raconte que son immatriculation a été rendue difficile par le fait qu’elle n’avait pas de papiers et aucun numéro de châssis.

Toujours est-il qu’elle est rachetée par la maison mère et rapatriée au Japon. Elle est entreposée dans un centre de service Toyota quelque temps.

Ce qui est sans doute la voiture 1 est en assez mauvais état, les plexis des phares sont absents tout les deux. Les clignotants ont disparus. Il n'y a pas de trace des gadgets Sony. Les jantes à rayons ne sont plus chromées. Le cache capote n’a plus les cinq coutures en son centre. En revanche elle possède toujours son rétroviseur et les barres des pare-soleils.

Nettoyée et sommairement remise en état, elle roule le 10 mars 1977. Elle parcourt une dizaine de kilomètres dans Toyota City. C'est à cette occasion que sont prises les photos de la voiture bleue sur la route.

Le spider est repeint en blanc perle en 1980 pour être exposé au nouveau Toyota Kaikan Exhibition Hall. The Scramble Car Magazine du mois d'août 1980 nous la montre à cet endroit.

Lorsque Peter Nunn lui rend visite en 1989 pour Classic & Sportscar, il précise qu'elle se trouve en état de délabrement. La boîte à gants et le pommeau du levier de vitesse ont disparus. L'intérieur est poussiéreux et on ne peut ouvrir le capot moteur, le câble étant cassé.

Ce dernier détail est bien fâcheux parce qu'il aurait été intéressant de voir quel type de cache soupape est monté sur l'auto de Hawaï.

Les différentes photos de la voiture qui circulent dans les années 90 ne la mettent pas toujours en valeur. Le capot moteur et les phares escamotables ferment mal. L'avant est tordu, certainement dû à une collision. Les entourages des phares antibrouillard devraient être peint en noir et non blanc comme le reste de la carrosserie. Plus surprenant est l'absence des pièces métalliques chromées autour des charnières du coffre.

Nostalgic Hero publie des photos en 1992 où l'on voit bien que les carburateurs Mikuni-Solex avec leur boîte à air ont été remplacés par des Weber à cornets. Le volant est gainé de cuir et le pommeau du levier de vitesse n'est pas d'origine.

Finalement, au début des années 2000, le Musée Toyota opère une restauration complète. Elle est repeinte en Pegasus white, le tableau de bord est rénové ou changé, le cache capote est refait et ne comporte plus les 5 coutures.

Sous le capot, le cache soupapes est un modèle de série et le bouchon d’huile a été remplacé par un modèle inconnu jusqu’alors.

Dès lors, difficile de déterminer les caractéristiques originales que pouvait avoir la voiture à Hawaï.

Celle qui a été longtemps considérée comme l'unique spider survivant est exposée au TAM, à Nagoya.

Lors de ma visite en 2006, le conservateur du Musée me dit qu'elle sort de peinture (encore une fois). Pourtant les défauts de carrosserie cités plus haut sont toujours présents.

Un article de Nostalgic Hero d'octobre 2019 présente le spider avec ces imperfections corrigées.

Toyota SERVCO en 1970

La voiture bleue de Hawaï

La même après la première rénovation chez Toyota

Exposée au Toyota Kaikan en 1980

Exposée au Toyota Kaikan en 1989

Dans les années 90

voiture 1 au TAM en 2006

Photo extraite de Nostalgic Hero N° 195, d'octobre 2019,
la carrosserie a été corrigées


Une revenante

Revenons maintenant sur la voiture 2 qui a soi-disant fini à la ferraille en 1970 après avoir été accidentée sur le circuit de Fuji. Il a toujours subsisté une rumeur comme quoi le ferrailleur ne l'aurait pas détruite mais gardée cachée dans un coin.

A cette époque, l'avis officiel de Toyota est sans équivoque, elle n'existe plus. Ne réapparaissant jamais, on avait fait un trait sur son existence et accepté le fait qu’elle était à tout jamais perdue.

Et voilà qu’en 2016, le milliardaire Takeshi Moroi met la main dessus. Je n’ai pas les détails de cette découverte pour compléter cette histoire.

Après une restauration totale, elle est exposée au Toyota Automobile Museum au côté de sa jumelle. Il aura fallu 50 ans pour qu’elles se retrouvent enfin. Depuis elle se montre à diverses occasions un peu partout dans le monde.

Comme pour voiture 1 qui réside au TAM, on ne peut plus savoir tous les détails qui caractérisent voiture 2. Je peux seulement constater qu'elle n'est pas équipée de rétroviseur et de barres pour les paresoleils.

Moroi a fait mettre un volant conforme à celui photographié dans les salons européens, avec ses 7 points métalliques.

Dans l'article de Jalopnik, il est conté que cette auto est la voiture promotionnelle du film de James Bond et celle du salon de l'automobile de Genève.

Pour se convaincre que c'est bien la voiture 2 regardez les images du compartiment moteur prises en 1967 à Pinewood et en 2018 chez M. Moroi. Il ne fait aucun doute que la caisse est la même à la vue de la tôle soudée. On peut aussi constater le remplacement des carburateurs Mikuni-Solex par des Weber.

voiture 2 retrouvée en 2016

La deuxième originale

Comparaison compartiment moteur 1967 - 2018

Photo extraite de Nostalgic Hero N° 208,
décembre 2019


Anecdote

J'ai appris qu'un spider a résidé au Mozambique pendant plusieurs années avant de passer en Afrique du Sud pour y être vendu à l'étranger.

La voiture 1 retrouvée à Hawaï est entreposée dans le dépôt d'un centre de service Toyota.

Dépoussiérée, elle fait un parcours d'une dizaine de kilomètres à Aichi.

La même en 1980 au Toyota Kaikan Exhibition Hall construit en 1977. Elle a été repeinte en blanc perle.

Les travaux de recherche que j'ai effectués pour écrire cette page sont résumés dans le shéma suivant. Il représente mon avis, avec les connaissances dont je dispose, sur le destin des deux voitures fabriquées par Toyota pour le film de James Bond.

Gallerie de voiture 1
Gallerie de voiture 2

Page d'accueil - Plan du site - Contact