Palmarès - Shelby - Records - Courses au Japon - Toyota en compétition - Toyota 7

OFF ROAD

Toyota ne fabrique pas seulement de petites voitures économiques mais a également un long passé dans les véhicules tout-terrain. Le premier Land Cruiser date de 1951, il s'inspire de la Jeep de l'armée américaine.

Toyota Hilux

Le premier pickup est le Stout de 1961, il devient Hilux en 1969. Ce dernier est complètement réformé en 1975 (SR-5). Les premiers 4x4 arrivent en 1979. En 1995, le Tacoma est fabriqué aux Etats-Unis et n'est destiné qu'à ce marché, il est dérivé en une multitude de versions. En 1998, c'est au tour du Tundra d'arriver sur le marché. Le Toyota FJ Cruiser est lancé en 2006.

Si tous les véhicules tout-terrains de Toyota ont participé à des courses off-road, aujourd'hui c'est seulement le moteur qui est employé dans les classes supérieures. En effet le châssis tubulaire est construit spécialement pour l'usage de la compétition par des spécialistes. La carrosserie n'est plus qu'une couche de fibre de verre ou de carbone qui a l'aspect d'un Tacoma ou d'un Tundra. En fait le team qui possède un châssis y monte le moteur de son choix, selon qui veut bien le sponsoriser.

Depuis le début des années 60, les courses off‑road ont suscité un vif intérêt auprès des gens. Des courses sont devenues célèbres, la Baja 1000, la Mint 400, la Nevada 400... Des pilotes sont devenus des légendes comme Ivan Stewart.

Une multitude d'organisation ont vu le jour aux Etats-Unis, impossible de les nommer toutes. Par attrait du gain, des compétitions sont organisées en stade, pour que le public puisse suivre la course de bout en bout.

PPI Motorsports MTEG

Toyota Hilux SCORE 1983

Le spectacle est garanti et c'est plus facile pour les chaînes de télévision de couvrir l'évènement que de suivre les véhicules à travers un désert.

Les rois de la fête étaient les trois géants américains avec leurs solides trucks, jusqu'à ce qu'arrive Toyota qui fait construire ses camions "sur place" pour remplir les conditions de participation protectionnistes.

Les tout-terrains ont vocation de sortir des sentiers battus, et c'est normalement que ce type de compétition envahi le monde. Après que les américains aient investi le désert mexicain, il y a l'Afrique et l'Australie.

L'avenir des courses off-road est incertain, à l'heure où l'on veut interdire les 4x4 en ville, les pays désertiques n'en veulent plus non plus. Si la première complainte est d'ordre écologique, la deuxième se rapporte à un problème éthique.

Le rallye Paris-Dakar est surmédiatisé et des problèmes avec les peuples autochtones surviennent, tout comme au Mexique lors de la Baja. Une telle démonstration de moyens, de richesse inutile, mise dans des bolides traversant des contrées peuplées de gens pauvres, fâche les habitants de ces pays. Ils ne voient pas ou peu de retombées économiques et subissent ces manifestations comme une provocation de plus des pays riches qui profitent de leurs terres.

Toyota Tacoma

Alors des voitures sont volées, des pilotes sont enlevés, voir tués. Le grand défi des organisateurs est maintenant de garantir la sécurité des participants tout en offrant un spectacle au public et sans offenser les natifs des pays où se déroulent les raids. Les grandes courses off-road doivent migrer vers de nouveaux déserts.

En attendant, Toyota s'est payé une bonne part du gâteau depuis les années 80 en remportant un nombre impressionnant de victoires.

 

MTEG

SCORE

CORR

WSORR

TORC

HDRA

SNORE

BITD

ORANZ

MSA

Paris-Dakar

 

 

Page d'accueil - Plan du site - Contact