Palmarès - Shelby - Records - Courses au Japon - Toyota en compétition - Toyota 7

NASCAR

Goody’s Dash Series

Toyota est apparu en NASCAR dès l’année 2000 avec une Celica engagée en NASCAR Goody’s Dash Series. C’est une Série stock-car pour petits coupés nécessitant peu de frais d’investissement. Fondé en 1973, elle s’est rattachée au NASCAR et a changé plusieurs fois de noms jusqu’à ce moment.

Toyota Celica 2000

Depuis 1998, le réglement n'autorise plus de moteur 4 cylindres mais impose un V6. TRD pioche dans la banque d’organes des 4Runner et Tacoma qui utilisent un V6 (5VZ) et conçoit un nouveau moteur DOHC tout alu. La cylindrée est augmentée à 3,8 litres, de nouvelles culasses à 24 soupapes sont fabriquées et l’ordre d’allumage est modifié pour répondre aux normes de la Série. La boîte de vitesses est manuelle à 4 rapports. Le châssis tubulaire est habillé d’une carrosserie en acier sans porte.

moteur V6 5VZ revisité

La Celica est alors la première auto à double arbres à cames en tête et multisoupapes à être autorisée en NASCAR. C’est le team Van Cleef Racing d’Alabama qui a développé la voiture en collaboration avec TRD. Le patron et pilote Eric Van Cleef courait déjà en 1985 sur une Toyota Corolla en SCCA. Le poids à vide est de 1270 kg. Au début de la saison 2000, la voiture ne dispose que de 275 ch, ce qui est moins que le moteur de chez Pontiac qui domine la Série. L’accélération de 0 à 100 km/h s’effectue en 5,4 secondes.

L’année suivante, le pilote Robert Huffman donne à Toyota sa première victoire, il termine en 2ème place du Championnat pour les saisons 2001 et 2002. En 2003 il remporte le titre de Champion des pilotes et fait gagner à Toyota son premier titre de constructeur en NASCAR.

 

Eric Van Cleef et Robert Huffman

Par la suite, NASCAR vend le Goody's Dash, qui n'est pas assez rentable, à un nouveau propriétaire et la Série se nomme IPower Dash Series en 2004. Mais la popularité n'est plus la même, Toyota comme d'autres sponsors se retirent, ce qui condamne la compétition pour la saison 2005. En effet, les constructeurs préferrent rester dans les compétitions plus prestigieuses de la NASCAR.

Après un nouveau changement de direction, la Série est sauvée et se courre sous le nom de International Sport Compact Auto Racing Series (ISCARS) dès 2005. Cette dernière est sanctionnée par l'ASA (American Speed Association). Faisant toujours face à un manque d'intérêt des sponsors, les voitures n'ont plus de publicité sur leurs carrosseries. A partir de 2007, la motorisation passe à un moteur V8 de 5.1 litres de cylindrée.

Chelsea Schilling sur Toyota Celica

Le pilote Charles Butler conduit encore une Celica mais il disparaît de la série par manque de support financier. En 2008, Il reste une Celica #21 appartenant à l'écurie Walker Racing, elle est confiée à de très jeunes femmes débutant en compétition. En 2008 c'est Chelsea Schilling, 17 ans, puis en 2009 Jessica Berrier, 21 ans.

Le site de l'ISCARS : www.iscarsonline.com

Page d'accueil - Plan du site - Contact