Catalogues - Manuels - Publicités - Livres - Mooks - Presse - Films - BD - Jeux - Internet

Hairpin Circus

Le film - La voiture - Le DVD - Scènes du film

La voiture

La 2000GT utilisée pour ce film n'est pas un modèle ordinaire. Plusieurs détails montrent qu'elle a été modifiée pour la compétition. Par contre le toit ouvrant tendrait à montrer qu'elle fut re-civilisée après un usage sur circuit.

En regardant bien les détails observables dans le film, cette voiture apparaît très semblable aux modèles qui ont remporté les 24H de Fuji 1967 et qui ont également participé aux 1000 km de Fuji 1967. On sait que l'une de ces auto est conservée dans la collection Harada mais la deuxième a disparu après les compétitions.

Regardons-y de plus près et comparons des images de la jaune avec avec celle du Racing Palace.

Tout d'abord à l'arrière, les similitudes sont frappantes: absence de pare-chocs, d'où un nouvel éclairage de plaque central identique sur les deux voitures; entourages de phares peints en noir et verre de feux de recul obscurcis; attaches rapides du hayon; bouchon de remplissage d'essence type course et surtout placé à droite alors qu'à l'origine il est à gauche.

Peut-être le détail le plus spécifique aux voitures de Fuji, les deux sorties d'aération sur le portillon droit de la carrosserie; les roues en alliage ayant bien le dessin original mais de fabrication plus large pour accueillir des pneus taille basse, l'écrou central à trois branche de type compétition.

Les perforations visibles dans la portière sont typiques d'une automobile allégée pour la compétition.

La voiture de Fuji a une sortie d'aération du cockpit dans le haut du hayon arrière. La voiture du film n'a plus la petite tole mais les trous sont visibles à plusieurs moments.

Etrange, pour une histoire qui se déroule principalement la nuit, jamais on ne voit les phares escamotables s'ouvrir. Une seule explication : ils sont condamnés, comme sur les voitures de course de Fuji.
La calandre est aussi privée de son "T" chromé.

Enfin le tableau de bord, ils ne sont pas identiques mais très semblables; pas de bois, une planche noire avec cinq petits quadrans alignés et une poignée de switch en dessous.

Cette image nous montre beaucoup de choses intéressantes mis à part le ravissant visage de la conductrice.
On se rend compte que le parebrise a été recollé de manière artisanale sans utiliser le joint d'origine. Les sièges baquets, le volant et le tableau de bord ne sont pas ceux de série.

Deux images extraites du film où l'on voit le toit ouvrant. Toit qui par ailleurs a perdu sa rainure longitudinale caractéristique.

Des précisions viennent avec le blog de Yotakichi qui a retrouvé l'épave de la voiture en 2014.

Selon lui, cette auto a le numéro de châssis 4. Elle a couru à Fuji et à Suzuka en 1967, après quoi le pilote Yoshio Otsubo l'a rachetée. C'est à ce moment qu'elle a dû être civilisée.

Elle sert au tournage du film en 1972 et est fracassée. Ce serait pour les besoins du tournage que le toit fut découpé. De plus on l'a affublée d'un aileron, de lamelles sur les vitres de custode et de nouveaux rétroviseurs. Il y a aussi une séparation qui est montée derrière les sièges, avec une vitre en plexiglas.

En 1975, l'épave est vue dans la série télévisée "Oretachi no Tabi" (俺たちの旅). Elle n'appartient plus à Ostsubo et elle est récupérée par un garage. Durant les 30 années suivantes, l’auto est désassemblée et Le propriétaire décède.

En examinant les restes de l'auto, Yotakichi découvre des choses intéressantes. La carrosserie de la voiture de compétition est composée à 40% d’aluminium et 20% de fibre de verre.

On voit clairement l’assemblage des parties en aluminium par rivet. Des rivets en aluminium à tête plate, c’est exactement la technique utilisé pour la fabrication du chasseur Zéro durant la dernière guère mondiale.

Référence: Yotakichi

Autant la 2000GT que les deux voitures de course du GP de Macao portent l'inscription de "Checkman" sur la carrosserie ou sur les combinaisons des pilotes. Il semble que se soit la marque d'un accessoiriste auto de l'époque. Checkman est associée à des volants et des jantes en aluminium sport.

Enfin, Tomica a sorti un modèle réduit de cette 2000GT en 2009.

Le film - La voiture - Le DVD - Scènes du film

Page d'accueil - Plan du site - Contact