Catalogues - Manuels - Publicités - Livres - Mooks - Presse - Films - BD - Jeux - Internet

Hairpin Circus

Le film - La voiture - Le DVD - Scènes du film

Le film

Hairpin Circus est un film japonais de Kiyoshi Nishimura de 1972. La bande son jazzy assez monotone mais néanmoins de qualité est signée Masaaki Kikuchi.

Il raconte la vie d'une bande de jeunes qui s'amuse la nuit à persécuter les automobilistes jusqu'à leur provoquer un accident. La bande est menée par une jolie demoiselle qui conduit une 2000GT jaune, les trois garçons sont au volant d'une Celica, d'une Alfa Romeo Giulia GT et d'une moto Honda CB500.
Chaque nouvelle victime est marquée par une fleur peinte sur la portière de la voiture.

Les deux acteurs principaux

Le héro est un ancien pilote de course devenu professeur d'auto-école. Il est traumatisé par l'accident mortel de son concurrent au dernier GP de Macao et les images du drame le hante durant tout le film. Il se fait séduire par la jeune conductrice et est, l'espace d'une nuit, spectateur d'un rodéo mené par la bande.

L'équipe du film au début du tournage

Un jour il apprend par le journal qu'un accident provoqué par l'un de ces rodéo a été fatal à la victime et il décide de mettre fin aux agissements de la bande. Il troque sa vieille Crown Sedan contre une voiture anonyme et plus sportive; une Mazda RX-3 empruntée à un ami garagiste.

Il part alors à la rencontre de la bande pour se faire prendre en chasse et fini par pousser chaque protagoniste dans le décor. Il ne reste que la belle au volant de la 2000GT. La poursuite se termine tragiquement par la destruction de la Toyota et de sa jeune conductrice.

C'est un road movie à la japonaise. Une bonne partie du film se passe sur les routes de Tokyo et alentours, les périphériques et les docks. On peut voir que les scènes sont tournées sur route ouverte, au milieu de la circulation, à une époque où les artères étaient moins congestionnées et où il n'y avait pas beaucoup de police du trafic.

Les scènes de course à Macao ont été tournées durant une vraie compétition se déroulant dans l'ancienne enclave portugaise. Les images rappellent le film Grand Prix (1966) ou encore Le Mans (1971) avec des prises de vues tournées en Panavision depuis les voitures qui fait bien revivre l'atmosphère de l'époque.

Lors de la poursuite finale entre la RX-3 et la 2000GT, la connivence entre la jeune femme et le pilote est imagée par une scène où l’on voit les deux autos exécuter un ballet féérique sur la glace. Certainement la seule occasion de voir une 2000GT équipée de chaînes à neige aux quatre roues !

La voiture du GP de Macao est une Honda

Le film - La voiture - Le DVD - Scènes du film

Page d'accueil - Plan du site - Contact