Palmarès - Shelby - Records - Courses au Japon - Toyota en compétition - Toyota 7

Drag Barrier Celica

Voici l'histoire d'une Toyota Celica ayant courru en NHRA Sport Compact Drag Racing Series.

En 2001 Turbonetics prend contact avec le Scranton Brothers Racing (SBR) Team pour construire une Celica capable de passer la barre des 200 mph. Sous la coque de Celica, un châssis tubulaire supporte un V8 Tundra I-Force de 5.4 litres pré-préparé par TRD. Une préparation poussée et l’ajout de deux turbos confère une puissance de 1600 ch. Une boîte Lenco à trois rapports est utilisée.

Drag Barrier Celica

En 2003 le pilote Matt Scranton a déjà 11 victoires avec cette voiture et brise le record du meilleur temps jamais réalisé en NHRA Sport Compact à 6.749 s. pour une vitesse de 327.79 km/h, encore à Englishtown. En 2004, malgré un accident lors d'une course, il réalise 6.664 s. à 333.73 km/h et remporte le NHRA Pro RWD Championship.

Drag Barrier Celica accident

Drag Barrier Celica 2002

La Drag Barrier Celica est présentée au SEMA de Las Vegas en 2001 puis est engagée en compétition NHRA en classe Pro RWD pour la saison 2002.

Elle devient la première Sport Compact de l’histoire à dépasser les 200 mph en mai 2002 sur le circuit de Englishtown. 202.55 mph (325.97 km/h) en 7.159 s. pour être précis.

Drag Barrier Celica 2003

Pour 2005, Turbonetics ayant atteint tous les objectifs cesse son aide et Scranton se tourne vers le concurrent, Garrett. L’auto se nomme maintenant Ride Revolution Celica. Son meilleur temps en 2005 est de 6.506 s.

Page d'accueil - Plan du site - Contact